Return Of The Mack …

Apple , l’oeuvre d’une vie , celle de Steve Jobs . L’homme à l’éternel col roulé noir était de retour aujourd’hui dans son exercice favori : la key note . Pour ceux qui ne le savent pas ceci s’apparente à un one-man show , l’humour en moins , la « testostérone » en plus . Le rendez-vous fait en effet office de démonstration de force dans le monde parallèle des geeks . Et c’est avec certitude que je vous affirme que nos amis Sheldon , Leonard , Raj & Wolowitz ont du se se délecter devant , Steve Jobs devant à nouveau affirmer sa place de mâle alpha .

Petit rappel , la compagnie à la pomme créée en 1976 est aujourd’hui surtout reconnue pour avoir imposé son operating system , Mac OS , comme seule barrière ou presque au monopole windows (note pour  les geeks : ceci est un raccourci) . Mais heureusement Steve Jobs était là pour remettre les pendules à l’heure car Apple c’est ça , mais c’est aussi plus : 50 milliards de dollars de revenue au quatrième trimestre 2009 , et une position de leader sur le marché des appareils nomades , grâce à l’iPod , le MacBook et l’iPhone .

« Larger than Sony, bigger than Samsung…. And by revenue… it’s even bigger than Nokia. » Si vous ne l’avez pas encore compris , il n’y a pas de demi-mesure chez Apple . D’ailleurs notre cher Steve en a profité pour placer une citation concernant son futur produit nomade , une tablette .

Pressentie depuis le lancement de l’iPhone et l’avènement des netbooks (ordinateurs à tout-faire , ultra-portables , accessibles pour beaucoup) la contre-attaque façon Apple a failli ressemblé à ça … un peu trop 1991 , je vous le concède .

Les netbooks étant considérés comme de la mauvaise came par l’ami Steve , le développement a pris une autre direction , l’objectif étant de créer un appareil hybride combinant le meilleur des smartphones et des laptops . Cependant Apple a voulu aller au-delà de ces exigences , avec un objet  dont l’existence serait justifiée par son utilité et qui proposerait donc une interface mobile unique pour apprécier au mieux internet , photos , vidéos , musique , jeux et ebooks … Cet outil qui devrait apparaître à la vente d’ici deux mois se dénomme iPad .

En résumé l’iPad c’est :

. un écran tactile rétro-éclairé par LED de 9,7 pouces , équipé du multi-touch comme l’iPhone , la Magic Mouse et les trackpads MacBook ,

. 1,27 cm d’épaisseur pour 680 grammes ,

. une autonomie de 10 heures ,

. un accéléromètre et une boussole , mais aussi un microphone et des enceintes intégrés ,

. du Wifi 802.11n , le Bluetooth 2.1+EDR de base , et en option  la 3G ,

. un processeur Apple A4 1Ghz inédit ,

. une capacité de stockage de 16 , 32 ou 64 Go sous forme mémoire flash comparable à l’iPhone et à l’iPod , ce qui veut dire une vitesse de traitement accélérée , et certainement un appareil qui boote instantanément (quoi vous ne savez pas ce que ça veut dire « booter » ?) .

. Une interface mail inégalée , d’ailleurs Steve nous fait une démo :

« Hey Bill , mon ami ,
Juste pour te dire qu’une fois de plus en ce début d’année , je te nique .
Amicalement
Steve  »

De quoi se féliciter pour Steve Jobs , qui n’avait rien annoncé de très novateur depuis 3 ans , lors de l’introduction de l’iPhone . Malheureusement si l’objet est sexy , je ne pense pas qu’il convaincra les plus avertis . Après analyse , l’objet se révèle être rien d’autre qu’un super iPhone . Le processeur est pourtant au rendez-vous , mais les capacités de stockage restent bien en dessous de ce qu’on voit sur les netbooks . L’écran tactile est superbe , mais le système d’exploitation semble léger par rapport au windows 7 qui équipe les derniers netbooks .

Quant au prix , il faudra compter 699 dollars pour la version 64 Go , 829$ avec l’option 3G , soit presque deux fois le prix d’un netbook et à peine moins que le premier prix MacBook (999$). Steve Jobs a beau utilisé la Méthode Coué pour se convaincre , devant son public , du rapport qualité/prix de l’iPad , il ne trompera personne : l’iPad est cher .

Mais bon , il ne faut pas non plus se voiler la face : l’outil met une nouvelle fois en avant iTunes , l’App Store et le nouvel iBook Store . Pour bénéficier des services , il faut donc créer un compte , et donner le numéro de sa carte de crédit , ce qui pour Jobs et ses actionnaire est … PRICELESS  , façon de parler , mais ça représente une valeur ajoutée au prix d’achat , tout comme les abonnements 3G , qui peut en partie expliquer les bons chiffres de la firme .

Quoiqu’il en soit c’est un bel objet et un bon produit qui bénéficiera certainement du buzz internet durant les deux prochains mois avant sa sortie . Il plaira aux jeunes à coup sûr , peut-être aussi aux femmes par son gabarit , et il pourrait aussi conquérir certains professionnels . Le succès ne devrait pas être celui de l’iPod ou de l’iPhone , mais il sera au rendez-vous .

Source :  Engadget

L’iPad en détail .

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s